Dans ce psaume, après avoir sou­li­gné la fra­gi­li­té humaine, Moïse demande à Dieu d’ac­cor­der à l’homme la sagesse, afin que sa vie ait un sens.
A la suite de la pré­di­ca­tion de dimanche der­nier (non dis­po­nible en ligne), Samuel Boum nous condui­ra dans une médi­ta­tion qui met­tra notam­ment l’ac­cent sur le ver­set 12 de ce Psaume “Enseigne-nous à bien comp­ter nos jours, afin que nous appli­quions notre cœur à la sagesse”.

Comme cela a été sou­li­gné en pre­mière par­tie, les chré­tiens sont confron­tés aux enjeux de l’é­poque où ils vivent, au même titre que tous les humains qui les entourent. Mais face aux actua­li­tés que nous lisons et enten­dons, à quelle sagesse avons-nous recours? Quelles sont nos prio­ri­tés? Quelles réponses trans­met­tons-nous?

Pré­di­ca­tion : Samuel Boum
Thème : Fra­gi­li­té de l’homme. Pré­sence per­ma­nente de Dieu
Texte : Psaumes 90. 1–12.