Bien­ve­nue !

Nous vou­lons vous invi­ter à nou­veau à vivre un culte chez vous pour ce dimanche, seul, en couple ou en famille. Que le Sei­gneur bénisse ces moments et qu’il apaise nos cœurs afin que nous enten­dions sa Parole.

Beau­coup se posent des ques­tions dans cette époque tour­men­tée. Plu­sieurs per­sonnes ont connu des angoisses au cours de la semaine. Dans ce temps de culte, nous sou­hai­tons nous appro­cher de Celui qui a dit : « Je suis la Résur­rec­tion et la Vie ».

Face à nos inquié­tudes, Jésus a dit : « Ne vous inquié­tez pas du len­de­main, car le len­de­main pren­dra soin de lui-même. A chaque jour suf­fit sa peine » (Mt 6.34). Ayons l’assurance que pas un seul che­veu ne sau­rait tom­ber de notre tête hors de la volon­té bonne et par­faite de notre Père (Mt 10.30).

 

Dérou­le­ment du culte 

Mes­sage du pas­teur, Jean-Paul Zur­cher

Temps de louange avec Sébas­tian Dem­rey et Jim­my LaHaye (groupe Héri­tage)

Temps de prière per­son­nel ou en famille

Pré­di­ca­tion et ensei­gne­ment avec Hen­ri Blo­cher

Pen­dant ce temps, les enfants peuvent vaquer aux acti­vi­tés pro­po­sées par les Ate­liers Bibliques

Réponse musi­cale et prière

Chant

Offrande

Annonces et nou­velles

Prière d’intercession

Chant final

 

Sug­ges­tion : si vous célé­brez ce culte en famille, faites en sorte que chaque membre de la famille puisse s’exprimer, que ce soit par une lec­ture, une prière, une réflexion par rap­port à l’enseignement, une par­ti­ci­pa­tion col­lec­tive à l’offrande, etc.

Que le Sei­gneur vous bénisse !

Message du pasteur

Louanges et prières

Dieu tout puissant (JEM 66)

Début du chant à 1′30″.

1. Dieu tout puis­sant, quand mon cœur consi­dère,
Tout l’u­ni­vers créé par ton pou­voir,
Le ciel d’a­zur, les éclairs, le ton­nerre
Le clair matin ou les ombres du soir.

Refrain
De tout mon être alors s’é­lève un chant:
« Dieu tout-puis­sant que tu es grand ! »
De tout mon être alors s’é­lève un chant:
« Dieu tout-puis­sant que tu es grand ! »

2. Quand par les bois, ou la forêt pro­fonde,
J’erre et j’en­tends tous les oiseaux chan­ter ;
Quand sur les monts, la source avec son onde,
Livre au zéphyr son chant doux et léger…

Refrain
Mon cœur heu­reux, s’é­crie à chaque ins­tant:
« O Dieu d’a­mour, que tu es grand ! »
Mon cœur heu­reux, s’é­crie à chaque ins­tant:
« O Dieu d’a­mour, que tu es grand ! »

3. Mais quand je songe, ô sublime mys­tère !
Qu’un Dieu si grand a pu pen­ser à moi ;
Que son cher Fils est deve­nu mon Frère,
Et que je suis l’hé­ri­tier du grand Roi…

Refrain
Alors mon cœur redit, la nuit, le jour:
« Que tu es bon, ô Dieu d’a­mour ! »
Alors mon cœur redit, la nuit, le jour:
« Que tu es bon, ô Dieu d’a­mour ! »

Ne crains rien je t’aime (ATG 159)

1. Ne crains rien, je t’aime ! Je suis avec toi !
Pro­messe suprême, qui sou­tient ma foi.
La sombre val­lée n’a plus de ter­reur,
L’âme conso­lée, je marche avec mon Sau­veur.

Refrain
Non, jamais tout seul, Non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, jamais ne me laisse seul.
Non, jamais tout seul, non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, je ne suis jamais tout seul.

2. L’aube mati­nière ne luit qu’aux beaux jours,
Jésus, ma lumière, m’é­claire tou­jours !
Quand je perds de vue l’astre radieux,
À tra­vers la nue, Jésus me montre les cieux !

Refrain
Non, jamais tout seul, Non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, jamais ne me laisse seul.
Non, jamais tout seul, non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, je ne suis jamais tout seul.

3. Les dan­gers accourent, sub­tils, incon­nus :
De près ils m’en­tourent, plus près est Jésus,
Qui, dans le voyage, me redit : « C’est moi !
Ne crains rien : cou­rage ! Je suis tou­jours avec toi ! »

Refrain
Non, jamais tout seul, Non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, jamais ne me laisse seul.
Non, jamais tout seul, non, jamais tout seul,
Jésus, mon Sau­veur me garde, je ne suis jamais tout seul.

En Jésus seul (JEM 1004)

1. En Jésus seul est mon espoir,
Lui, ma lumière, ma force, mon chant.
Pierre angu­laire, solide rem­part,
Même quand l’o­rage devient violent.
Oh, quel amour ! Oh quelle paix ! Les luttes cessent, la peur se tait.
Mon récon­fort, mon plus grand bien, dans l’a­mour du Christ, je me tiens.

2. En Jésus seul, Dieu s’est fait chair
dans un enfant. Oh ! quel mys­tère !
Ce don d’a­mour, de sain­te­té,
Haï par ceux qu’il vint sau­ver.
Jus­qu’à la croix, il s’est livré, sur lui la colère est tom­bée.
Tous mes péchés, il les a pris ; par la mort de Jésus, je vis.

3. Là, dans la tombe, il repo­sait,
Lumière vain­cue par les ténèbres.
Quel jour glo­rieux ! Il appa­raît,
D’entre les morts il se relève.
Et sur ma vie, par sa vic­toire, le péché perd tout son pou­voir.
Il est à moi, je suis à lui, rache­té par le sang du Christ.

4. Je vis en paix, je meurs sans crainte,
Gar­dé par la puis­sance du Christ.
Du pre­mier cri au der­nier souffle,
Jésus est maître de ma vie.
Les plans des hommes ou du Malin ne peuvent m’ar­ra­cher de sa main
Et, qu’il revienne ou me rap­pelle, par la force du Christ je tien­drai.

Entre tes mains (ATG 289)

1. Entre tes mains j’a­ban­donne tout ce que j’ap­pelle mien.
Oh ! ne per­mets à per­sonne, Sei­gneur, d’en reprendre rien !
Oui, prends tout, Sei­gneur ! Oui, prends tout, Sei­gneur !
Entre tes mains j’a­ban­donne tout avec bon­heur.

2. Je n’ai pas peur de te suivre sur le che­min de la croix.
C’est pour toi que je veux vivre, Je connais, j’aime ta voix.
Oui, prends tout, Sei­gneur ! Oui, prends tout, Sei­gneur !
Sans rien gar­der, je te livre tout avec bon­heur.

3. Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur,
Et, pour mon bon­heur suprême, tu peux me rendre vain­queur.
Oui, prends tout, Sei­gneur ! Oui, prends tout, Sei­gneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sau­veur.

4. Prends mon corps et prends mon âme ; Que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme tout mal soit détruit en moi.
Oui, prends tout, Sei­gneur ! Oui, prends tout, Sei­gneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; règne sur mon cœur !

La voix du Seigneur m’appelle (ATG 288)

1. La voix du Sei­gneur m’ap­pelle : Prends ta croix et viens, suis-moi !
Je réponds : « Sau­veur fidèle, Me voi­ci, je suis à toi ! »
Jus­qu’au bout je veux te suivre, dans les bons, les mau­vais jours,
À toi pour mou­rir et vivre, à toi, Jésus, pour tou­jours.

2. Mais le che­min du Cal­vaire est étroit et périlleux,
C’est un che­min soli­taire, dif­fi­cile et téné­breux.
Jus­qu’au bout je veux te suivre, dans les bons, les mau­vais jours,
À toi pour mou­rir et vivre, à toi, Jésus, pour tou­jours.

3. Il faut quit­ter ceux qu’on aime, savoir être mal jugé,
Endu­rer l’in­jure même, du monde être mépri­sé.
Jus­qu’au bout je veux te suivre, dans les bons, les mau­vais jours,
À toi pour mou­rir et vivre, à toi, Jésus, pour tou­jours.

4. Jésus donne grâce et gloire pour le suivre pas à pas,
Avec lui, joie et vic­toire, paix et bon­heur ici-bas !
Jus­qu’au bout je veux te suivre, dans les bons, les mau­vais jours,
À toi pour mou­rir et vivre, à toi, Jésus, pour tou­jours.

Prédication

Nous sommes heu­reux de retrou­ver notre frère Hen­ri Blo­cher. L’enseignement pro­po­sé ce matin a été appor­té à un groupe de plu­sieurs cen­taines de pas­teurs et res­pon­sables d’Eglises dans le cadre de la Conven­tion Evangile21 qui a eu lieu en mai 2018 dans les locaux de l’Institut Biblique de Genève, à Colo­gny.

 

Réponse musicale

(accom­pa­gne­ment pro­po­sé par Sté­phan Patin sur l’air « Eter­nel, fais-moi connaître tes voies)

Prière

En toi j’espère, Sei­gneur,
quand irai-je voir ta face, quand pour­rai-je te contem­pler ?
Comme le cerf brâme après l’eau vive,
ain­si mon âme crie à toi, ô Dieu.
Tu seras la lumière que nous ver­rons
dans la splen­deur de ton visage.
Non seule­ment nous te ver­rons,
mais encore nous vivrons avec toi ;
non seule­ment nous vivrons avec toi,
mais encore, nous nous réjoui­rons avec toi,
mais encore, nous serons pareils à tes anges ;
non seule­ment aux anges, mais à toi-même, ô Dieu
que nous louons aux siècles des siècles.

(Johann Gerhard)

 

Sur le mont du Calvaire (ATG 130)

1. Sur le mont du Cal­vaire, il était une croix
Où Jésus souf­frit tant de dou­leurs ;
Oui, c’est là qu’il mou­rut, sur cet infâme bois,
Pour sau­ver le plus vil des pécheurs.

Refrain
Cette croix, cette croix me sera tou­jours chère,
Elle est gloire et vic­toire pour moi ;
Et par elle, oui par elle, en la mai­son du Père,
La cou­ronne est offerte à ma foi.

2. M’ap­puyant avec foi sur la croix de Jésus,
Son opprobre je veux le por­ter
Jus­qu’au jour bien­heu­reux où, par­mi les élus,
Dans le ciel je pour­rai l’exal­ter.

Refrain
Cette croix, cette croix me sera tou­jours chère,
Elle est gloire et vic­toire pour moi ;
Et par elle, oui par elle, en la mai­son du Père,
La cou­ronne est offerte à ma foi. Cette croix !

Temps d’offrande

Nous sommes sépa­rés de corps, mais nous res­tons unis en Christ. Par­ti­ci­per à l’offrande en ce moment est aus­si un moyen de mon­trer notre uni­té et le sou­ci que nous mani­fes­tons pour l’œuvre du Sei­gneur.

“Les croyants, ani­més d’une joie débor­dante et mal­gré leur extrême pau­vre­té, ont fait preuve d’une très grande géné­ro­si­té. Ils sont allés jus­qu’à la limite de leurs moyens, et même au-delà, j’en suis témoin.”  (2 Co 8.2–3)

“Lors­qu’on donne de bon coeur, Dieu accepte ce don, en tenant compte de ce que l’on a, et non de ce que l’on n’a pas.” (2 Co 8.12)

Nous vous invi­tons main­te­nant à don­ner au Sei­gneur ce que vous avez réso­lu dans votre cœur, afin que votre joie abonde.

Voi­ci quatre moyens de par­ti­ci­per :

  1. Offrande par carte bleue (paie­ment sécu­ri­sé), en cli­quant sur le bou­ton sui­vant
Mer­ci pour votre don

  1. Par vire­ment sur le compte de l’E­glise
Coordonnée bancaire de l'Eglise
20041 — 00001 — 0481223Z020 — 07 — Paris IDF Centre finan­cier — 11 rue Bour­seul 75900 Paris CEDEX 15
  1. Offrande par chèque, en envoyant le chèque à la tré­so­rière de l’Eglise
    Adresse : Eglise du Taber­nacle, p.a. Mme Ade­line Patin, 59 bis Av. du Parc, 94500 Cham­pi­gny-sur-Marne
  2. Faire une offrande fami­liale, en met­tant l’argent dans une petite caisse, pour pou­voir le rever­ser au moment des offrandes de l’Eglise quand nous pour­rons à nou­veau nous ras­sem­bler.


Mer­ci pour votre géné­ro­si­té ! Que le Sei­gneur, qui voit tout, vous récom­pense en retour !

Informations sur le programme de l’Eglise

1) Nous allons orga­ni­ser une étude biblique la semaine pro­chaine sur le thème du jeûne. Un cane­vas peut être télé­char­gé ici, et nous vous invi­tons à prendre le temps de le lire. L’étude biblique per­met­tra d’échanger sur ce que vous aurez appris en lisant ce texte.

Com­ment rejoindre l’étude biblique ?

A) Le mer­cre­di soir, 19h à 20h (par confé­rence télé­pho­nique) : c’est très simple !

Com­po­sez le numé­ro gra­tuit 09 72 12 34 56

Pour entrer dans la confé­rence, tapez ensuite : 894310

Vous vous trou­vez main­te­nant dans une salle vir­tuelle. Judith Bart ani­me­ra l’étude biblique, et vous pour­rez par­ti­ci­per en répon­dant aux ques­tions qui seront posées.

B) Le jeu­di soir, 19h à 20h (par confé­rence vidéo skype) : il faut tout d’abord ins­tal­ler skype sur votre ordi­na­teur ou votre por­table ! Si vous êtes sur votre ordi­na­teur, il vous faut avoir un micro et une camé­ra. Ensuite

Rejoi­gnez l’étude biblique en cli­quant ici ou en reco­piant ce lien dans votre navi­ga­teur : https://join.skype.com/jA3vpN3v2LeG

2) Nous vous encou­ra­geons à lire la Bible régu­liè­re­ment, si pos­sible chaque jour. Vous pou­vez le faire par exemple avec le guide de lec­ture pro­po­sé par la Ligue pour la Lec­ture de la Bible, en cli­quant ici

3) Tous les ras­sem­ble­ments sont mis entre paren­thèses jusqu’à la fin du confi­ne­ment.

Sujets d’intercession

1) Remet­tons à Dieu les malades que nous connais­sons. Nous pen­sons en par­ti­cu­lier à Tho­mas S. qui a été hos­pi­ta­li­sé ven­dre­di 27 mars en rai­son du COVID-19.

2) Nous vou­lons prier pour les per­sonnes pla­cées en pre­mière ligne, en pen­sant en par­ti­cu­lier à nos frères et sœurs, afin qu’ils puissent être témoins du Christ là où ils sont, au contact des malades. Que le Sei­gneur les garde dans sa bonne main.

3) Deman­dons au Sei­gneur le cou­rage d’aimer et d’agir, sans nous lais­ser enfer­mer dans nos angoisses. Que cette expé­rience nous aide à gran­dir spi­ri­tuel­le­ment en Christ.

4) Que les nations puissent se tour­ner vers le Christ en se ren­dant compte qu’il n’y a pas d’autre Sau­veur. Que nous tous puis­sions vivre une vie axée davan­tage sur la réa­li­té du Christ et sur les valeurs du ciel.

Temps de prière et d’intercession

Pre­nez le temps de prier pour les sujets évo­qués et pour tous ceux que l’Es­prit vous met­tra à cœur.

Compte les bienfaits (ATG 336)

1. Quand le vol de la tem­pête vient assom­brir ton ciel bleu,
Au lieu de bais­ser la tête, compte les bien­faits de Dieu.

Refrain
Compte les bien­faits de Dieu, mets-les tous devant tes yeux,
Tu ver­ras, en ado­rant, com­bien le nombre en est grand.

2. Quand sur la route glis­sante, tu chan­celles sous ta croix,
Pense à cette main puis­sante qui t’a béni tant de fois.

Refrain
Compte les bien­faits de Dieu, mets-les tous devant tes yeux,
Tu ver­ras, en ado­rant, com­bien le nombre en est grand.

3. Si tu perds dans le voyage plus d’un cher et doux tré­sor,
Pense au divin héri­tage qui là-haut te reste encore.

Refrain
Compte les bien­faits de Dieu, mets-les tous devant tes yeux,
Tu ver­ras, en ado­rant, com­bien le nombre en est grand.

4. Bénis donc, bénis sans cesse ce Père qui chaque jour
Répand sur toi la richesse de son mer­veilleux amour.

Refrain
Compte les bien­faits de Dieu, mets-les tous devant tes yeux,
Tu ver­ras, en ado­rant, com­bien le nombre en est grand.

Bénédiction finale

Que l’Eternel te bénisse et te pro­tège !

Que l’Eternel te regarde avec bon­té ! Et qu’il te fasse grâce !

Que l’Eternel veille sur toi et t’accorde la paix !

Pour aller plus loin…

> Quelques idées pour rester en contact

1)   Pour for­mer une com­mu­nau­té de prière ou d’échanges autour de la Parole, il existe une solu­tion simple et gra­tuite par télé­phone avec OvH qui pro­pose des confé­rences télé­pho­niques gra­tuites jusqu’à 50 per­sonnes. Avec ce ser­vice, vous pou­vez pla­ni­fier vos confé­rences télé­pho­niques et pré­ve­nir les inter­ve­nants par email. Grâce à un simple appel au numé­ro indi­qué lors de la réser­va­tion, cha­cun des inter­lo­cu­teurs sera connec­té en direct et pour­ra écou­ter et inter­ve­nir en simul­ta­né.

2)  Avec l’application de dis­cus­sion vidéo Skype, vous pou­vez éga­le­ment pas­ser gra­tui­te­ment des appels vidéo de groupe pou­vant accueillir jusqu’à 50 per­sonnes sur la plu­part des appa­reils mobiles, tablettes et ordi­na­teurs.

3) What­sApp per­met éga­le­ment à ses uti­li­sa­teurs de créer un groupe pour orga­ni­ser des réunions et par­ta­ger des mes­sages à plu­sieurs per­sonnes à la fois. Même si les per­sonnes peuvent sor­tir faci­le­ment du groupe, il sera judi­cieux de ne pas ajou­ter tous les contacts que vous avez sans avoir deman­dé au préa­lable l’assentiment des per­sonnes. Par ailleurs, sur­tout si un mes­sage peut être sen­sible, il sera impor­tant de se sou­ve­nir à qui on l’envoie.

4) L’application https://whereby.com/ vous per­met d’organiser une confé­rence vidéo gra­tuite pour 4 per­sonnes, sans durée limi­tée et sans devoir télé­char­ger une appli­ca­tion.

> Lire la Bible pour soi, et avec les enfants

Nous vous invi­tons à prendre du temps chaque jour pour médi­ter un texte de la Parole et prier.

Il existe plu­sieurs outils. Nous vous en pro­po­sons quelques-uns :

  • Le guide de lec­ture biblique pour adultes : LE GUIDE
  • Des res­sources pour les familles avec Agnès et Salem de Béze­nac : chants, livres sur la Bible, colo­riages, livres avec les valeurs chré­tiennes
  • Pre­nez le temps aus­si de voir ce qui se passe ailleurs, et notam­ment avec la Mis­sion Biblique. Décou­vrez le der­nier numé­ro du jour­nal L’APPEL en cli­quant sur le lien : Jour­nal APPEL de la MB

> Visionner des films avec des valeurs chrétiennes

Si vous faites par­tie de la caté­go­rie de per­sonnes qui ont davan­tage de temps en rai­son du confi­ne­ment, vous pour­riez trou­ver de l’intérêt à décou­vrir cette pla­te­forme de strea­ming légal avec des films chré­tiens. Plu­sieurs vous ont été pro­po­sés dans la feuille de culte ces der­niers mois.

C’est la socié­té SAJE qui pro­pose cette pla­te­forme conte­nant des films pro­duits par des catho­liques, mais aus­si des évan­gé­liques : www.lefilmchretien.fr

Vous y trou­ve­rez plus de 80 titres à la loca­tion pour petits et grands – à par­tir de 5 ans : des his­toires vraies, des fic­tions, des comé­dies, des films his­to­riques, bibliques, des séries d’animation et des docu­men­taires.